Benoît Vaillot

Doctorant en histoire contemporaine

benoit.vaillot@eui.eu

 

Parcours

Depuis 2020 : Doctorant associé au Centre Marc Bloch (Berlin).

Depuis 2016 : Doctorant en histoire Université de Strasbourg / European University Institute sous la direction de Catherine Maurer et Pieter M. Judson.
Sujet : La frontière franco-allemande (1871-1914). Territoires, souverainetés, identités.

2016-2017 : Master of Research (European University Institute).
Formation doctorale en histoire moderne et contemporaine (Modern History).

2013-2014 : Agrégation d’histoire.

2012-2013 : CAPES d’histoire-géographie.

2012-2013 : Master 2 Recherche en histoire moderne et contemporaine (diplôme conjoint Université Lyon 2, ENS Lyon, Université Lyon 3) sous la direction de Bruno Benoit – Mention Très Bien.
Sujet : « Auguste Burdeau (1851-1894). Du métier à tisser à la Chambre des députés ».

2011-2012 : Master 1 Recherche en histoire moderne et contemporaine (Sciences Po Lyon) sous la direction de Bruno Benoit – Mention Très Bien.
Sujet : « La mémoire retrouvée d’Auguste Burdeau. Construction et déconstruction d’une postérité ».

2007-2013 : Diplôme de l’Institut d’Études Politiques de Lyon (Sciences Po Lyon).
Master 2, secteur « Affaires Publiques », spécialisation « Histoire moderne et contemporaine » – Mention Bien.

2006-2007 : Classe préparatoire aux instituts d’études politiques.
Formation publique commune aux lycées André-Boulloche de Livry-Gargan et Albert-Schweitzer du Raincy, et à l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée (aujourd’hui université Gustave Eiffel).
Obtention de la Licence 1 Sciences Humaines et Sociales (Université Paris-Est Marne-la-Vallée).

Champs de recherche

Frontières et espaces frontaliers (XIXe et XXe siècles)

France et espaces germaniques (XIXe et XXe siècles)

Histoire de la construction de l’État et de la souveraineté

Histoire de la nation, des nationalités et du nationalisme

Odonymie, statuaire et monuments publics

Thèse en cours

titre

La frontière franco-allemande (1871-1914). Territoires, souverainetés, identités

co-direction

Pieter Judson
Catherine Maurer.

Enseignement

Enseignement supérieur

2018-2019 : Formateur à la paléographie allemande des xixe et xxe siècles pour le parcours « Langue et culture germaniques », Université Toulouse – Jean Jaurès (Licence 3, 4 h TD).

2015-2016 : Formateur pour le diplôme universitaire « Religion, liberté religieuse et laïcité », Université Lyon 3 (DU, 4 h TD).

2013-2015 : Chargé de cours « Histoire du xxe siècle », Université Lyon 2 (Licence 3, 32 h CM et 24 h TD).

2013-2015 : Chargé de cours « Culture générale », Université Lyon 2 (Licence 3, 24 h CM et 30 h TD).

 

Enseignement secondaire

2014-2016 : Professeur d’histoire-géographie en collège et lycée

Formations aux humanités numériques

2018 : Participation au séminaire « Histoire & humanités numériques » organisé par Nicolas Marqué et Sébastien Poublanc, Université de Toulouse – Jean Jaurès (Toulouse, 5 février 2018).

2017 : Formation en analyse de données historiques « Workshop, Data analysis with R », European University Institute (Florence, 23-24 novembre 2017).

2017 : Formation à l’utilisation de bases de données en histoire « Méthodes et outils numériques : les bases de données en histoire », Université du Québec à Montréal et Université de Paris 1 – Panthéon-Sorbonne (Paris, 22-26 mai 2017).

2016 : Formation aux humanités numériques « Training Seminar, Digital History », European University Institute (Florence, 4-9 novembre 2016).

Animation et organisation de journées d’étude et de séminaires

Depuis 2019 : Organisateur du « séminaire inter-doctoral en sciences de l’Homme - Alsace » : www.sidsha.hypotheses.org

Ce groupe de travail rassemble les doctorants et jeunes docteurs en sciences humaines des universités de Strasbourg et de Mulhouse. Il organise des rencontres scientifiques (séminaires, journées d’étude) et des ateliers de formation aux humanités numériques. Ses activités, reconnues par l’École doctorale SHS-PE, font partie de l’offre de formation doctorale des universités de Strasbourg et de Mulhouse.

2018-2020 : Membre du comité d’organisation des « journées d’étude des Jeunes dix-neuvièmistes ».

L’association des Jeunes dix-neuvièmistes rassemble des doctorants et des jeunes docteurs. Elle organise chaque année une journée d’étude autour d’une thématique commune (« Rencontres » en 2019, « Populaire » en 2020), en partenariat avec la Société d’histoire de la révolution de 1848 et des révolutions du xixe siècle.

2017-2019 : Responsable du séminaire doctoral « Nationalism Working Group » : www.nwg.hypotheses.org

Ce séminaire est animé par un groupe de recherche interdisciplinaire de l’Institut Universitaire Européen. Il est dédié à la discussion des recherches en cours sur différents sujets ayant trait à la nation, aux nationalités et au nationalisme, en partenariat avec le programme postdoctoral Max Weber.

2012-2016 : Organisateur des « Cafés jeunes chercheurs » du Collectif Confluence : www.confluence.hypotheses.org

Le Collectif Confluence rassemble des jeunes chercheurs en sciences humaines et sociales, lettres et arts. Il organise des conférences de vulgarisation scientifique (« Cafés jeunes chercheurs ») dans différent lieux publics à Paris et à Lyon, en partenariat avec divers acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche et le soutien de collectivités publiques.

Publications

Articles dans des revues à comité de lecture

« L’exil des Alsaciens-Lorrains. Option et famille dans les années 1870 », Revue d'histoire du XIXe siècle, n° 61, 2020, p. 103-122 [en ligne].

« Un monument sur la frontière. Commémorer la guerre de 1870 à Mars-la-Tour (1871-1914) », In Situ. Revue des Patrimoines, n° 38, dossier spécial : « Architecture et patrimoine des frontières. Entre identités nationales et héritage partagé », 2019.
DOI : https://doi.org/10.4000/insitu.20090

 

Chapitre d’ouvrage

[à paraître] « From line on a map to realities on the ground. The French-German Joint Boundary Commission at work (1871-1877) », in Jacobo García-Álvarez & Paloma Puente-Lozano (dir.), Drawing the line. Theories and Practices of Boundary Delimitation, Berlin, Springer, 2020.

[à paraître] « L’option des Alsaciens-Lorrains (1871-1873). Rester et devenir Allemand ou émigrer et rester Français ? », in Ségolène Plyer (dir.), L’Alsace et le tournant de 1918, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 2020.

« L’option de nationalité », Encyclopédie pour une histoire nouvelle de l’Europe, thématique « Changement de frontières, changements de nationalités », édité en ligne par le Labex EHNE.
DOI : https://ehne.fr/fr/node/14157

« La guerre franco-allemande de 1870-1871 en Alsace et en Lorraine. Der Krieg von 1870-1871 im Elsass und Lothringen », in Odile Kammerer (dir.), Atlas historique du Rhin supérieur. Essai d’histoire transfrontalière, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 2019, p. 186-188.

« La fabrication d’une frontière. La délimitation de la frontière franco-allemande de 1871 », in Coll., Les frontières dans tous leurs états, Nancy, Presses universitaires de Nancy, 2019, p. 41-56.

« Témoigner d’une évasion. Les souvenirs d’un sergent français de la guerre de 1870-1871 », in Roland Saussac et Gilles Vergnon (dir.), Histoire(s) de Lyon et d’ailleurs. Mélanges en l’honneur de Bruno Benoit, Villlefranche-sur-Saône, Éditions du Poutan, 2018, p. 113-120.

 

Comptes rendus

Compte rendu de lecture de l’ouvrage de Laëtitia Brasseur-Wild et Rainer Brünning (dir.), Vivre en temps de guerre des deux côtés du Rhin 1914-1918 / Menschen im Krieg 1914-1918 am Oberrhein, Landesarchiv Baden-Württemberg / Archives départementales du Haut-Rhin, 2015 pour Francia-Recensio, 2015/3, septembre 2015.

Compte rendu de lecture de l’ouvrage de Philippe Delisle, BD franco-belge et imaginaire colonial, Paris, Karthala, 2008 pour Émulations. Revue de sciences sociales, avril 2013.

Compte rendu du colloque « Identités confrontées à mai-juin 1968 » pour Vingtième Siècle. Revue d’histoire, n° 107, juillet-septembre 2010.

 

Communications (non publiées)

Colloques internationaux

« La mémoire de la guerre de 1870 à la frontière franco-allemande », colloque international « La guerre de 1870. Conflit européen. Conflit Global », Université de Strasbourg, (Strasbourg, 6-7 février 2020).

« L’exil des Alsaciens-Lorrains. Option, genre et famille dans les années 1870 », colloque de clôture du programme ANR AsilEuropeXIX « Exil, genre et famille au xixe siècle », Université de Reims-Champagne-Ardenne (Reims, 5-7 septembre 2019).

« From War Commemorations to Memory Laws. France Facing its Memory (19th-20th centuries », 3e colloque annuel de la Memory Studies Association, Universidad Complutense de Madrid (Madrid, 25-28 juin 2019).

« The Alsace-Lorraine Landesausschuß in the German Empire, 1874-1918: Integration of a borderland into an empire through provincial parliament? », colloque du programme ERC Entangled Parliamentarisms « Parliaments and Political Transformations in Europe and Asia: Diversity and Representation in the 20th and 21st Century », Universität Heidelberg (Heidelberg, 12-13 février 2019).

« Les Alsaciens-Lorrains face à l’option (1871-1918) », colloque international « L’Alsace et le tournant de 1918. Expulsions, migrations, mobilités », Université de Strasbourg (Strasbourg, 16-18 janvier 2019).

« Alsace-Lorraine in the German Empire. An exceptional status in an asymmetric federalism », colloque international « Political Transitions and Federal Projects (late 18th - early 21st centuries) », Centre d’Histoire de Sciences Po et The American University of Paris (Paris, 24-25 mai 2018).

« France facing its slavery and colonial past. Should slavery and colonial traces be removed from public space ? », colloque de l’Associazione Italiana di Public History « Metti la Storia al Lavoro », Universita di Pisa (Pise, 11-15 juin 2018).

« Redéfinir la nationalité après une annexion. L’option des Alsaciens-Lorrains (1871-1873) », colloque international « La nationalité en guerre », Musée national de l’histoire de l’immigration et Archives nationales de France (Paris, 3-4 décembre 2015).

 

Journées d’étude et colloques nationaux

« Sortir de la guerre, opter pour la France », journée d’étude « Être en guerre (1870-1871). Formes d'engagements et récits d’expériences », Université de Bourgogne (Dijon, 24 mars 2021).

« Les places fortes de la mémoire de la guerre de 1870. Se souvenir du siège à Metz et Belfort (1871-1914) », colloque « La guerre de siège en 1870-1871 », Université de Lorraine et Société historique et archéologique de Sedan, (Sedan, 4-6 février 2021).

« Lorsque les morts saisissent les vivants. Histoire d’une rencontre frontalière franco-allemande, 17 juin 1893 », journée d’études de l’association des Jeunes dix-neuvièmistes, avec le soutien de la Société d’histoire de la révolution de 1848 et des révolutions du xixe siècle « Petites et grandes rencontres du xixe siècle », Sorbonne Université (Paris, 19-20 juin 2019).

« Lorsque la carte crée le territoire. L’invention de l’Alsace-Lorraine », colloque du CRESAT (EA 3436) « Produire la carte. Représentations transfrontalières et interculturelles de l’Antiquité à nos jours », Université de Haute-Alsace (Mulhouse, 20-22 mai 2019).

« Le « liseré vert ». Cartographier la frontière franco-allemande (1870-1877) », colloque du CRESAT (EA 3436) « Clio en cartes. Cartographier la frontière », Université de Haute-Alsace (Mulhouse, 13 novembre 2017).

« Tracer une frontière. La frontière franco-allemande de 1871 », colloque du 2L2S (EA 3478) « Les frontières dans tous leurs états », Université de Lorraine (Nancy, 20-21 octobre 2016).

« Auguste Burdeau, du panthéon lyonnais à l’oubli. Les vicissitudes d’une mémoire urbaine (fin xixe-xxe siècles », colloque de la Société française d’histoire urbaine « La ville et ses personnages illustres », Université de Strasbourg (Strasbourg, 21-22 janvier 2016).

    

Séminaires

« Archives et souveraineté », séminaire « Archivistique et mondes du travail » organisé par Matthieu de Oliveira, Université de Lille (Lille, 29 janvier 2021).

« La frontière / die Grenze. Approches historiographiques en France, en Allemagne et au-delà », séminaire « Historiographie et langues étrangères » organisé par Antonin Dubois, Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS), École des Hautes Études en Sciences Sociales (Paris, 28 mai 2020).

« Les Tsiganes à la frontière franco-allemande (1871-1914). L’échec d’un régime frontalier de fermeture et de refoulement », séminaire « Histoire des mobilités itinérantes et des pratiques de circulation en Europe, xixe-xxe siècles » organisé par Ilsen About et Adèle Sutre, Centre Georg Simmel, École des Hautes Études en Sciences Sociales (Paris, 31 janvier 2020).

« The French-German border from below (1871-1914) », séminaire « Gender, Social Action and Politics in European Borderlands, 1880s to the present » organisé par Laura Lee Downs et Dominika Gruziel, History and Civilization Department, European University Institute (Florence, 19 février 2019).

« La frontière franco-allemande (1871-1914). Territoires, souverainetés et identités », séminaire conjoint « Frontières et itinéraires en Europe du Moyen Âge au xxe siècle » et « Mondes Germaniques » organisé par Hervé Doucet, Ségolène Plyer et Catherine Maurer, Arche (UR 3400), Université de Strasbourg (Strasbourg, 14 novembre 2018).

« The French-German border along history. A general perspective », séminaire « Core Introductory Seminar » organisé par Pieter Judson, History and Civilization Department, European University Institute (Florence, 9 mars 2017).

 

Winter and Summer Schools

« The French-German border (1871-1914) in an Eurasian perspective », Borders Studies Summer School organisée par les universités de Kyushu et d’Hokkaidō (Sapporo, 2-5 juillet 2018).

« Reshaping borders, reshaping nationality. The nationality option in modern history », École d’hiver interdisciplinaire « Global Frontiers » organisé par Eberhard Karls Universität (Tübingen, 15-17 novembre 2017).

« Sources et méthodologie de l’histoire des frontières. La frontière franco-allemande de 1871 », École d’été organisée par le Centre Interdisciplinaire d’Études et de Recherches sur l’Allemagne (CIERA), École des Hautes Études en Sciences Sociales (Andé, 3-7 juillet 2017).

Autres activités

Séjours

2019-2020 : Séjour de six mois à la Humboldt-Universität (Allemagne, Berlin).

2018 : Séjour d’un mois à l’université d’Hokkaidō (Japon, Sapporo).
Bourse de séjour accordée par le Slavic-Eurasian Research Center de l’université d’Hokkaidō.

 

Affiliations associatives

Association des historiens contemporanéistes de l’enseignement supérieur et de la recherche (AHCESR).

Société d’histoire de la révolution de 1848 et des révolutions du xixe siècle.

Centre Interdisciplinaire d’Études et de Recherches sur l’Allemagne (CIERA).

Association for Borderlands Studies (ABS).

Association des Jeunes chercheurs en histoire (AJCH).

Groupe Interdisciplinaire de Recherche Allemagne-France / Interdisziplinäre Forschungs-gemeinschaft Frankreich-Deutschland (GIRAF-IFFD).