Lucas La Barbera

Doctorant en histoire de l'art médiéval

Informations

Parcours universitaire

Depuis 2020 : Doctorat en Histoire de l’art, Université de Strasbourg

2017-2020 : Master d’Histoire de l’art, Université de Strasbourg, mention TB.
Titre du mémoire : « L’ancienne collégiale Saint-Thomas de Strasbourg et son massif de façade : un chantier du début du XIIIe siècle »
Prix du Chapitre de Saint-Thomas (Strasbourg)

2014-2017 : Licence d’Histoire de l’art, Université Grenoble Alpes puis Université de Strasbourg, mention AB

 

Bourse

2020-2023 : Contrat doctoral de l’Université de Strasbourg, ED 519.

 

Fonctions particulières

2021-2022 : chargé de de TD en histoire de l’art médiéval

2021-2023 : représentant des doctorants au Conseil de l’UR ARCHE.

Champs de recherche

Histoire de l'architecture du Moyen Âge central.

L'architecture gothique (XIIe-XIIIe siècles) et son décor en France

Archéologie du bâti médiéval

 

 

Thèse en cours

Titre

L’architecture gothique en Bourgogne (milieu XIIe - fin XIIIe siècles)

Direction

Marc Carel Schurr
Co-encadrement de Denise Borlée

Résumé

L'objectif de cette thèse est avant tout de réexaminer ce dossier de l'histoire de l'architecture gothique en France, non plus au prisme d'une soi-disant école gothique bourguignonne, mais à partir de l'analyse approfondie d'un corpus de monuments situés dans un espace géographique complexe, compte tenu de la fragmentation de ses territoires autour d'un duché en pleine expansion (à partir de la fin du XIIe siècle) et de la subdivision en six diocèses distincts. L’architecture gothique se développe d’abord en Île-de-France, et ce dès les années 1135-1140. Ces formules et procédés techniques désormais mis en œuvre se diffusent progressivement dans l’ancien espace bourguignon, certainement par l’intermédiaire de l’avant-nef de Cluny III et de Saint-Étienne de Sens, la première cathédrale gothique. La reconstruction de l’abbatiale de Pontigny dès les années 1140 et celle du chevet de la Madeleine de Vézelay, débutée peu de temps après 1165, sont alors des témoignages emblématiques des débuts de ce nouvel art de bâtir en Bourgogne. À partir d’une enquête de terrain, prenant tant en considération les édifices de grande et moyenne ampleur – Notre-Dame de Dijon, Notre-Dame de Semur-en-Auxois, Saint-Vincent de Chalon – que les plus petits d’entre eux – chapelle d'Épailly –, cette étude contribuera à mettre en lumière les processus d’intégration et de diffusion des systèmes tant techniques que stylistiques dans l’architecture religieuse de l’ancien espace bourguignon, entre le milieu du XIIe et la fin du XIIIe siècles. Les résultats permettront finalement de déterminer s’il existe réellement une architecture gothique typiquement bourguignonne que la littérature a si souvent mis en exergue.

Enseignements

2022

licence 3 histoire de l’art, voyage d’étude à Fontenay, Guédelon et Vézelay (2 jours).

 

2021

licence 2 histoire de l’art, L’église romane (TD : 24h).

licence 2 histoire de l'art, Les arts figurés à l'époque gothique. XIIe-XVIe siècles (TD : 24h).

licence 1 histoire de l'art / archéologie, Les techniques de la peinture de l'Antiquité à la fin de l'époque moderne (CM : 4h).

 

2019-2020

licence 1 histoire de l'art / archéologie, OS remédiation, (TD : 48h).

Publications

« L'édifice gothique, entre éclectisme et ingéniosité », dans BORLÉE Denise (dir.), Notre-Dame de Dijon. Huit siècles d’histoire(s) 1220-2020, Dijon : Éditions Faton, 2021, p. 67-83.

Avec Denise Borlée, « La façade occidentale : un unicum », dans BORLÉE Denise (dir.), Notre-Dame de Dijon. Huit siècles d’histoire(s) 1220-2020, Dijon : Éditions Faton, 2021, p. 85-89.

Avec Camille Neufville et Loïc Marin, compte-rendu de la journée d’étude organisée par Denise Borlée, Hervé Doucet et Audrey Kichelewski le 9 avril 2021 (visioconférence) « Transmettre le souvenir. Quels monuments pour quelle mémoire ? », 20&21. Revue d'histoire, 151, p. 158-160.

Communications

« Notre-Dame [de Dijon] et l’architecture gothique du début du XIIIe siècle : un édifice éclectique et innovant », dans le cadre du colloque Notre-Dame de Dijon. Huit siècles d'histoire(s) 1220-2020 dirigé par Denise Borlée (Dijon, octobre 2021).

« Le rapport à l'image en histoire de l'architecture médiévale » dans le cadre du Séminaire interdoctoral en sciences de l’Homme - Alsace : Sources et images en SHS (Strasbourg, décembre 2021).

« Le massif de façade de l’ancienne collégiale Saint- Thomas » dans le cadre du colloque Le chapitre et l'église de Saint-Thomas. Éclairages sur une histoire plus que millénaire organisé par Christian Grappe, Matthieu Arnold et Elisabeth Clementz-Metz (Strasbourg, mai 2022).

Autres informations

Participation au concours Mon Master en Histoire de l'art en 180 secondes organisé par l'Institut national d'Histoire de l'art, Paris (20 septembre 2020) [voir en ligne]